Performance du magasin avec DILAX

Les centres-villes sont en plein essor. Tout est en croissance et l'heure est au changement. Regardons l'exemple de Berlin-Mitte. Peu développé jusque-là, le commerce de détail du début du millénaire s'y concentrait surtout sur deux rues : la Alte et la Neue Schönhauser Straße. Celles-ci formaient en effet l'épicentre des petits magasins branchés. Aujourd'hui, près de 20 ans plus tard, Berlin-Mitte montre un tout autre visage. Le quartier a depuis longtemps été valorisé et les petites boutiques vivent en coexistence avec les grandes chaînes de mode et les magasins phares habituels.

Les changements ne profitent pas à tous

Nombre de détaillants, marques, et magasins de grandes chaînes s'y sont installés – et sont repartis peu après. Le quartier branché de Mitte, l'un des centres commerçants les plus populaires au monde, attire aujourd'hui un nombre impressionnant de visiteurs. Mais de nombreux exemples montrent que ceux-ci ne suffisent pas pour remplir les caisses.

Pourquoi les ventes ne sont-elles pas suffisantes?

Chaque euro compte.

Des loyers élevés aux surplus, en passant par les frais de personnel – les coûts augmentent alors que les revenus restent souvent constants ou baissent. Très peu d'entreprises peuvent encore se permettre d'entretenir des magasins pour des simples raisons d'image : en effet, chaque succursale doit être performante, le chiffre d'affaires doit pouvoir se mesurer avec celui de des autres magasins, car la concurrence est rude.

Il peut y avoir différentes raisons qui expliquent pourquoi un chiffre d'affaires est insuffisant. Et la recherche des causes vaut la peine : en effet, il suffit parfois de changer des détails pour remettre en marche les affaires.

Des données locales

Pour les directeurs des opérations dans le détail

Les informations sur la fréquence des clients sont utiles, mais ne suffisent pas forcément pour amorcer des changements. Les données fournies permettent aux responsables des opérations de comparer les chiffres de ventes et le point de vente en question avec d'autres magasins. Chaque point de vente est différent ! La comparaison directe via le benchmarking Pareto aide à identifier les problèmes, les changements possibles et les améliorations potentielles des performances.

Puis-je reprendre les routines du point de vente le plus profitable ?

  • Planification du personnel
  • Placement des produits
  • Procédures de la cabine d'essayage à la caisse

Croissance organique

Une fois le problème identifié, vous êtes en mesure de trouver des solutions pour appliquer la stratégie de vos magasins les plus performants à vos magasins les moins performants, ou d'introduire d'autres innovations qui optimisent la performance.

Modifier les processus de façon itérative

pour des zones plus productives

L'augmentation des stocks dans la production ne se traduit pas toujours par une augmentation des ventes dans tous les départements. Des analyses pertinentes de données évaluant le comportement des clients dans le magasin font ressortir des options pour l'aménagement : par exemple, moins d'écrans et des îlots plus larges pour faciliter l'accès aux produits et rendre l’expérience d'achat plus agréable.

Grâce à la planification du personnel fondée sur la fréquentation, le déploiement d'un personnel de vente formé pour la vente directe sur le client (« from fit til till » – des cabines d'essayage à la caisse), vous obtenez des résultats positifs en termes de durée de visite, de taux de retour, de taux de conversion et de panier moyen.

Déclaration de confidentialité

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.
En savoir plus